Account  |  View Cart  
Condusiv Technologies logo

Condusiv Technologies Blog



 

 


Condsiv Blog: Welcome to the Condusiv Blog

The Condusiv blog provides technical data and insights into performance and reliability issues surrounding file system and data storage performance. We hope to cover all topics related to system performance including defrag, whether you are running SANs, NAS, workstations, servers, SSD's or other systems. We will provide interesting anecdotes, white papers, and related story topics on defragmentation and other performance issues. The blog is intended to be personal rather than a formal Condusiv website. You will read personal viewpoints on our products and where we see the industry and our company going. We are excited to have this opportunity to share our product knowledge and insight, and hope this information helps you. We encourage your comments and look forward to you following this blog.

Pourquoi votre SSD (solid-state drive) n'est-il pas aussi rapide qu'autrefois ?

by Pascale Girard 1. août 2011 17:33

 

Les disques durs SSD deviennent de plus en plus populaires. De nombreux

appareils mobiles, tels que les ordinateurs portables, les PDA (assistants

numériques personnels), les tablettes PC et les Netbooks utilisent des SSD.

Bien que les prix soient toujours exorbitants - un SSD de 1 To vous coûtant

la modique somme de 3 500€ - tôt ou tard, les prix deviendront

plus accessibles et leur utilisation bien plus fréquente.

 

Bien sûr, les SSD possèdent plusieurs avantages distinctifs : des temps

d'accès plus rapides, une consommation d'énergie moindre et, ce qui est

plutôt plaisant, un fonctionnement totalement silencieux. Leur principal

inconvénient, bien que potentiellement indétectable au départ, c'est qu'au

fil du temps, vous commencerez probablement à remarquer un ralentissement de

leur vitesse d'écriture - les rendant même encore plus lents que des disques

durs classiques.

 

Un SSD peut accéder à n'importe quel emplacement à la même vitesse. Il s'agit de l'un de ses principaux avantages par rapport aux disques

durs classiques Il n'y a donc aucun problème de fragmentation avec les SSD en

ce qui concerne la "lecture" des fichiers.

 

Il reste toutefois un problème en termes de fragmentation de l'espace

libre qui affecte sérieusement les performances des SSD. Ces disques ont en

fait été conçus pour écrire des données de manière uniforme dans tous les

secteurs du disque, ce que l'industrie appelle "Wear Leveling" (nivellement

d'usure). Chaque secteur d'un SSD permet un nombre limité d'écritures, après

quoi rien ne peut plus être écrit dessus.

 

Contrairement à un dispositif de stockage magnétique, capable

d'enregistrer de nouvelles données directement en écrasant les anciennes

données, un SSD doit d'abord effacer l'intégralité du contenu d'une cellule

de mémoire précédemment utilisée avant que les nouvelles données ne puissent

être écrites. Cela a pour effet de ralentir sa vitesse, et c'est ce qui a

incité Microsoft et les fabricants de SSD à créer les solutions connues sous

le nom de TRIM et Ramasse-miettes. Ces fonctions peuvent réaliser ces types

de tâches de nettoyage en arrière-plan, à condition que certaines conditions

soient satisfaites.

 

Malheureusement, elles ne répondent pas au problème d'allocation de

l'espace disque du système de fichiers NTFS, et la plupart des SSD souffrent

de fragmentation d'espace disque en raison de limites flash NAND inhérentes.

C'est dans ces cas-là que vous avez besoin d'une méthode pour optimiser votre

SSD. En vous assurant que les petites sections d'espace libre soient mieux

gérées, vous pouvez permettre une écriture optimale des fichiers exigeant un

nombre moindre d'opérations E/S. Cela bénéficie également aux lectures

suivantes de ces fichiers et améliore les temps d'accès globaux à travers la

carte mère. L'extrême rapidité des SSD est indéniable, mais vous ne

bénéficierez jamais du plein potentiel de sa vitesse au fil du temps comme

promis, si vous ne le maintenez pas optimisé.

 

Optimisation de votre SSD - Technologie HyperFast

 

La technologie HyperFast(R) prend uniquement en charge la fragmentation

des fichiers et de l'espace disque causée par le système de fichiers NTFS, et

non pas de celle du placement physique de données sur le SSD. HyperFast

réduit la quantité d'écriture et améliore ainsi les temps d'écriture et la

durée de vie des SSD - complétant donc idéalement le but des stratégies de

nivellement d'usure.

 

Le produit HyperFast (une extension de Diskeeper) vise à consolider

l'espace disque lorsqu'il est nécessaire, sans aller trop loin. HyperFast est

unique, car vous n'aurez jamais besoin de l'exécuter, de lancer une analyse,

ou même de le programmer manuellement. Il est assez intelligent pour savoir

automatiquement ce qu'il doit faire, et quand il doit le faire. Pour tout

complément d'information, veuillez consulter le site

http://www.diskeeper.com/hyperfast

 

 

 

 

Tags: , , ,

Plus avec moins: Le mantra de toutes entreprises a finalement trouvé une réponse avec Diskeeper 2011

by Pascale Girard 1. août 2011 17:29

Dans un monde ou la performance représente un idéal absolu, nous somme tous sollicités pour produire plus avec moins. « Plus avec moins », c’est le mantra de toute entreprise qui se respecte et souhaitant rester au top de son jeu mais avec toujours moins de budget pour accomplir ce vœux pieux.

 

Chacun doit faire preuve de toujours plus de créativité, de talents et d’idées pour sublimer la morosité économique ambiante et faire grimper leur profile par tous les moyens. Dans ce climat, les entreprises se tournent de plus en plus vers des solutions intelligentes ayant la capacité de prolonger l’espérance de vie du hardware ou encore d’optimiser des réseaux déjà saturés par les utilisateurs qui les sollicitent de manière intensive.  C’est dans ce contexte que certaines idées géniales peuvent faire une vraie différence.

 

 Ma toute dernière trouvaille, c’est Diskeeper 2011”, dit Marc Sounthavong, Responsable ATCOM. « Nous harcelions nos Départements Financier et Informatique pour obtenir de nouvelles stations de travail depuis 6 mois. On leur expliquait qu’il n’était plus possible de travailler avec ce matériel de façon efficace et de tenir les délais qui nous sont imposés tout cela avec des PCs qui traitent la quantité de données que nous gérons de plus en plus lentement. Pire encore : congélations et autres crashes étaient devenus notre pain quotidien alors que les techniciens Informatiques devenaient chèvres attaqués de toutes parts par une équipe exaspérée et sous pression. L’infrastructure informatique avait été renouvelée seulement un an auparavant mais le traitement de données avait considérablement augmenté dans ce même lapse de temps, sans qu’on puisse acheter de nouvelles machines. Nous étions donc coincés avec des outils inefficaces et supportant toujours plus de pression pour des résultats toujours plus rapides. Notre Service travaille sur de larges bases de données, les dossiers sont régulièrement changés, réécrits, et lu des dizaines de fois par jour; le système Informatique est absolument vital a notre activité.

La vie à changé quand nous avons commencé à utiliser Diskeeper. Au départ, je l’avais juste téléchargé sur mon propre PC, gratuitement pour un mois et les résultats obtenus sur ma machine ont été tellement spectaculaires que je l’ai montré au Service Informatique. Ils ont effectué leur propres tests et ont pris leurs informations jusqu’à en conclure qu’un petit changement tel l’installation d’un logiciel pouvait avoir un impact énorme sur notre travail au quotidien et la qualité de nos outils de travail. ”.

Diskeeper est une solution logicielle initialement conçue pour traiter les problèmes de fragmentation sur les systèmes Windows. Executive Software, du nom d’origine du groupe, a développé l’outil de défragmentation intégrée pour Microsoft lors de sa conception. Au fil du temps, l’entreprise a poursuivi le développement de leur produit pendant plus de 30 ans. Aujourd’hui, rebaptisé Diskeeper Corporation, l’entreprise est spécialisée dans les solutions d’optimisation des systèmes virtuels et physiques

Nicolas Sterckmans, Technicien AV chez D2B Informatique explique que “la valeur ajoutée sur un produit tel que Diskeeper réside dans son cout modéré a l’achat pour les entreprises au budget restreint et apporte cependant un changement énorme pour les utilisateurs de même que les Administrateurs de Réseaux. Cela permet d’économiser du temps de maintenance et de l’énergie étant véritablement une solution  « Plug and Play ». Dès que le logiciel est installé, il se met en marche en arrière plan, totalement invisible et agit a plusieurs niveaux: il écrit les fichiers de manière contigüe, il prévient la fragmentation jusqu’à 85%, il défragmente en temps réel le résidu laissé avec une technologie appelée Instant Defrag nouveauté incluse dans la nouvelle version de Diskeeper 2011; Diskeeper peut également identifier quel fichier va être utilisé et à quelle fréquence puis placer la donnée sur la partie la plus efficace du disque de manière a en accélérer l’accès  et à améliorer les performances sur le réseau. C’est une fontaine de jouvence pour les machines qui peuvent donner des signes de «  fatigue » alors que leur potentiel est simplement affecté par la fragmentation et le manque d’un bon optimiseur de réseau sur le système ”.

La bonne nouvelle, c’est que cette solution peut être installée puis poussée sur toute l’infrastructure et gérée depuis la Console Administrative en temps réel ou après programmation. La solution a été conçue pour être la plus simple à utiliser possible, avec une pensée spéciale aux Administrateurs Réseaux et autres Directeurs techniques très occupés qui ont eu pour habitude de passer leurs week-ends à assurer la maintenance de leurs réseaux. Ces jours appartiennent désormais au passé et chaque entreprise peut choisir de se concentrer pour être les meilleurs dans ce qu’ils font au lieu de perdre du  temps et de l’énergie à réparer les problèmes sur le systèmes qui auraient pu être évité au préalable et pour toujours.

En 2011, Diskeeper a lancé une nouvelle version de leur produit phare, la solution logicielle aux nombreuses récompenses. Parmi les nouvelles options de Diskeeper 2011, une nouveau Mode Economique optimisé permettant à Diskeeper de travailler avec moins de ressources. Pascale Girard, Marketing Manager chez Diskeeper Corporation explique d’ou vient cette idée: “Nous savons que les entreprises consomment et traitent de plus en plus de données, nous vivons dans un monde ou l’information est clé, mais aujourd’hui il ne s’agit plus seulement de posséder cette information mais aussi à quelle vitesse cette information peut être disponible. Si un ordinateur met 10 minutes pour lancer une recherche sur une base de données, même si la qualité de l’information est exceptionnel, son propriétaire perd la moitié de son capital en rachetant son accès à l’information avec son temps. Cela exclu toute la ressource puisée dans le système également (consommation excessive d’E/S, électricité, chaleur dégagée, etc). Ce dont les entreprises ont besoin aujourd’hui plus que jamais c’est d’être efficace sur le traitement de leurs données, de façon à ce que leur investissement pour obtenir cette donnée soit rentable. Pour qu’un système soit efficace, il lui faut une bonne capacité de stockage ainsi que vitesse d’exécution. En général, les entreprises sont très au fait des solutions de stockage, mais trop souvent beaucoup oublient que le mauvais usage d’un système peut entièrement ruiner une infrastructure informatique, si sa maintenance et son optimisation sont défaillantes. La fragmentation, qui est une nuisance sous-estimée des infrastructures informatiques, va ralentir n’importe quel système Windows, inévitablement, et plus il y aura de fichiers accumulés plus la fragmentation sera grandissante. Il est pourtant simple et économique de s’en prévenir, beaucoup moins cher que d’en combattre les conséquences de manière journalière une fois installée. »

Pour en savoir plus sur Diskeeper 2011 et toutes les technologies continues dans ce logiciel, visitez  www.diskeeper.com pour essayer une version d’essai gratuite pour un mois.

Source : Diskeeper Corporation

 

Tags:

V-locity 3.0, le logiciel d'optimisation pour plateformes virtuelles de Diskeeper Corporation, devrait sortir ce trimestre

by Pascale Girard 1. août 2011 17:23

La troisième édition de V-locity®, le logiciel d'optimisation de disques sur plateformes virtuelles produit par Diskeeper Corporation, est actuellement en phase finale de tests en conditions réelles. Sa sortie est prévue ce semestre, mais aucune déclaration n'a encore été faite sur ses nouvelles fonctions. Cependant, on peut confirmer que V-locity 3.0 fonctionnera avec VMware ESXi - l'hyperviseur sans OS de dernière génération de VMware.

« Le défi posé par la compatibilité avec VMware ESXi est qu'EXSi ne permet pas d'installations sur le serveur (hôte).  C'est pourquoi nous avons élaboré une solution "sans agent" qui offre les mêmes fonctionnalités. Elle sera disponible pour ESXi, ESX et Hyper-V lors de son lancement. Il y a également des améliorations techniques qui, je le sais, enthousiasmeront nos clients » - Simo Benyoussef, Consultant technique préventes.

V-locity améliore les performances des plateformes virtuelles, comme VMware vSphere, et leur permet d'être plus efficaces. En résultent des économies et la facilitation des projets de virtualisation au sein des entreprises.

Avantages de V-locity :

  • Prévient la majorité de la fragmentations avant qu'elle ne se produise.
  • Synchronisation régulière de la défragmentation pour les VM et SAN
  • Fonctionnement automatique sans maintenance
  • Utilisation la plus efficace possible de l'espace libre
  • Aucun impact sur les ressources actives
  • 100% compatible avec la technologie copy-on-write
  • Performances plus rapides pour les utilisateurs de clones liés/disques de différenciation

« Avec la sortie de V-locity 3 c’est l’avènement d’une nouvelle ère en matière d’optimisation des plateformes virtuelles pour nos clients. De la compaction des espaces libres à la gestion automatique des fonctions, cette nouvelle solution logicielle va révolutionner le quotidien des Administrateurs Réseaux en charge de plateformes virtuelles complexes et qui demandaient jusqu’à présent un temps et une ressource en maintenance non négligeables », Patrick Zanzouri, Directeur Commercial D2B Informatique ».

« Nous sommes toujours assez enthousiastes en ce qui concerne V-Locity. Nous le proposons à nos clients dans des environnements virtuels » - Christian Hofmann,  PC-Future GmbH.

« Nous sommes clients de Diskeeper depuis des années, et quand nous avons abordé le passage à la virtualisation avec Hyper-V, V-locity nous a été conseillé pour améliorer les performances des machines virtuelles. V-locity s'est avéré un outil précieux dans notre environnement virtuel » - Faye Jasman,  compagnie d'assurance Canal. 

 

Tags: , , , ,